PSG : Quel avenir pour Tuchel, Al-Khelaïfi et Henrique ?

Kylian Mbappe of PSG dejected during the UEFA Champions League Round of 16 Second Leg match between Paris Saint Germain and Manchester United at Parc des Princes on March 6, 2019 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport)

Mercredi dernier, au Parc des Princes, le PSG s’est incliné 3-1 face aux Reds Devils. MalgrÉ un effectif parisien ambitieux, cette défaite est synonyme de septiÈme Élimination de suite en ligue des champions.

 

Une élimination amère. Encore une. Pourtant, le match aller promettait un parcours bien plus séduisant dans la compétition. Nettement supérieur, le PSG était parvenu à s’imposer 2-0 dans le Théâtre des Rêves, grâce à Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé. Une rencontre encourageante pour la suite. Mais les Mancuniens semblaient déjà prêts à réagir.

« Manchester est habitué… Nous avons le meilleur manager pour nous montrer que tout est possible. On peut renverser la situation, c’est ce que nous allons faire, rester soudés, travailler dur. » Andreas Pereira, à RMC Sport.

Et ce 6 mars 2019 sonnera comme un douloureux rappel du 8 mars 2017 où le PSG subit sa première « Remontada » (défaite 6-1). Mais alors, qui est responsable ? Qui doit quitter le navire après cette énième désillusion ? Nous avons interrogé les abonnés de Footballogue pour savoir ce qu’ils en pensent.

Pour les abonnés de Footballogue, Thomas Tuchel n’est pas responsable de cette élimination et doit, au contraire, prolonger son aventure au sein du club de la capitale (86% pour sa prolongation, 14 700 votants). À noter que le technicien allemand affiche, pour le moment, un pourcentage de victoires de 80,9%, contre 73,7% pour Unai Emery et 72,7% pour Laurent Blanc lors de leurs premières saisons.

 

« J’ai confiance dans le coach. On verra sa décision s’il veut changer ou s’il ne change pas. Mais ce n’est pas parce qu’on perd un match qu’on doit agir maintenant. » Nasser Al-Khelaïfi en zone mixte après PSG-Manchester United (0-2).

Cela vient-il de plus haut ? Dans un autre sondage proposé par Footballogue, Antero Henrique, directeur sportif du PSG depuis 2017, est pointé du doigt avec 41% des votes. Cependant ce n’est pas le seul puisque Nasser Al-Khelaïfi, président-directeur général du club depuis 2011, est également visé (35%). Mais ce dernier semble intouchable puisqu’il joue un rôle essentiel dans le développement de la capacité d’influence du Qatar : directeur général de beIN Sports, membre du comité exécutif de l’UEFA et membre du comité d’organisation de la Coupe du monde 2022.

T.Bassilana